ATSCAF Yvelines : site officiel du club de foot de VERSAILLES - footeo

Interview du Mois de Septembre

8 septembre 2014 - 09:47

Bonjour à tous,

Nouvelle saison et reprise des interviews.

Afin de découvrir un peu plus vos coéquipiers, chaque mois l'un ou plusieurs d'entre vous serons interrogés par les journalistes de l'ATSCAF pour connaitre vos idées, vos humeurs, vos passions. Bref vous mettre à nu !

En ce mois de Septembre, c'est un petit jeune Atscafien et un vieux grognard qui se sont prêtés au jeu de nos questions/réponses.

Merci à Fred et Nesto pour leur collaboration.

ATSCAF (AT) : Dans un premier temps, peux-tu te présenter. (Infos perso, infos foot etc…) tout ce qui peut te passer par la tête ?

Frederic Henry (FH) : Moi c'est Frédéric Henry, on m'appelle plutôt Fred, originaire de Palaiseau dans le 91, je travaille à l'hôpital de Versailles André Mignot au centre des finances publiques. J'ai 31 ans. Mes passions sont les voyages, le ski, le sport en général et bien évidemment le foot dans lequel je suis tombé quand j'étais tout petit. C'est mon père qui m'a communiqué ce virus après avoir joué au foot jusqu'à sa retraite. j'ai joué au football de débutant à sénior à l'US Palaiseau avec en apogée deux années en DH en -13 ans, des présélections en équipes départementales et des matchs très alléchant à jouer contres les équipes de jeunes du PSG  par exemple.

Nesto Gomes (NG) : Mon prénom d'usage est Ernesto et non José 36 ans et à l'heure actuelle je joue attaquant et des fois milieu offensif. Comme chaque petit garçon, je crois que je commence à jouer au foot dès la cour de récré. L'avantage de ce jeu est qu'on n'a pas besoin de grand chose. On pose des vêtements à même le sol pour faire des buts, une balle de tennis au pire et c'est parti on peut faire deux équipes ou des un contre un, rien nous arrête à cet âge. Sur les conseils d'un copain de l'époque qui trouve que je me débrouille bien aux buts, je m'inscris au Racing Club de Versailles (RCV) pour jouer gardien. Conseil à la jeunesse, soyez vigilant avec les conseils de vos potes. 

J'ai 9 ans et je découvre les entraînements, les matchs, les tournois, la compétition...J'apprécie le sport dans un cadre plus formel, la vie de groupe mais mon rôle de gardien ne me satisfait pas. Je ne cours pas sur le terrain, les critiques des parents quand on fait une boulette et surtout je ne marque pas de but. D'ailleurs, aux entraînements, dès que je peux, je sors des buts. 
Après, deux saisons aux buts, je demande à aller dans le champ, l’entraîneur de l'époque me propose stoppeur car il a besoin d'un mec costaud enfin c'est ce qu'il dit. Bref, je tiens ma place, avec comme faits d'arme, une démonstration sur l'avenue de Sceaux à Versailles pour le forum des associations, un but du milieu de terrain contre les grands gaillards de Trappes et aussi dans un autre match un retournée acrobatique dans ma surface de réparation pour dégager le ballon. Lassé un peu des critiques sur l'équipe des parents sur le touche, du coach un peu pourri...j'arrête le football en club.
Vers 13-14 ans au collège, je tape de nouveau la balle plus ou moins régulièrement après les cours sur un terrain de Hand avec Fred E mais rien de très sérieux hormis peut être les gouaches ou les petits ponts que je lui colle :)
Vers 16 ans au lycée, avec quelques footeux de ma classe, on met en place des petites oppositions chaque Dimanche matin vers 10h.
Chacun doit solliciter des joueurs à droite, à gauche et on arrive à faire des 11 contre 11 très souvent.
C'était très sympa surtout quand on revoit le matin des mecs avec qui on a fait la chouille la veille. A partir de là, je reprends goût au football et je joue très souvent le weekend voire parfois des après-midis entiers. Je me rends au stade avec quelques copains et on s'incruste dans des équipes. On croise souvent les mêmes personnes et bien évidemment on tisse des liens 
Par contre, je ne vous cache pas que le Lundi matin les escaliers de mon lycée me paraissaient interminable à monter.
Je pars à Lille faire mes études supérieures et je m'inscris dans l'équipe de l'école. Petit bizut, je joue en équipe 2 avec surtout des matchs amicaux. Mais vers le milieu d'année on m'invite à intégrer l'équipe 1 avec les grands. 9 ans après, je rejoue de nouveau dans une équipe qui a des maillots et qui joue un championnat. On me positionne arrière droit mais rapidement on me fait jouer devant. Je tiens mon poste mais ma conception offensive du football me porte vers l'avant et mes chevauchées m'amènent à être très souvent devant l'avant centre :)
Je joue 4 ans à l'avant, enfin oserai-je dire. J'ai vécu des grands moments avec notamment des déplacements en province pour le championnat de France universitaire (1/4 de Finale) et des troisièmes mi-temps mémorables. Pour rappel, on est dans le Nord et mon sponsor est un bar :). 
Petites anecdotes, j'ai voyagé en bus dans le carré VIP de Thierry Henry et joué contre Jimmy Advoji-Boco  
Mon entraîneur joueur de l'époque me donne le numéro 7 et depuis je le quitte que rarement. Il faut dire que lui jouait avec le 9 :)
J'affectionne le football pour le jeu lui-même, l'individu peut s'exprimer à titre personnel mais c'est surtout la dimension collective qui est intéressante sur et en dehors du terrain. 

AT : Comment es tu arrivé à l’ATSCAF78 ?

FH : L'année dernière (2013) suite à ma mutation dans le 78, je voulais reprendre le foot dans un club. Et l'opportunité de l'Astcaf 78 s'est présentée après m'être renseigné sur le site de l'ATSCAF qui est en accès libre pour tous les agents des finances publiques.

AT : Depuis combien de temps joues-tu pour l’ATSCAF78 ? Et qu'est-ce qui a fait que tu puisses signer dans ce club ?

NG : 11ème saison il me semble et je suis le poulain de Fred E et non de l'écurie Fichant (AT : ouf, une réponse courteJ)

AT : Qu'est-ce que cela fait de faire partie du club des anciens de cette équipe ?

NG :Je suis effectivement au-dessus de l'âge moyen mais je me dis que je ne suis pas encore trop rincé et j'essaie toujours de me battre avec la même envie. Se faire plaisir est mon leitmotiv. De toute manière, tant que je peux jouer je continue et Momo a mis la barre très haute surtout qu'il joue encore ce con.

AT : Après une première saison au sein du club, quel est le plus beau moment et bien entendu ton moins bon ? (bien évidement avec le pourquoi)

FH : Mon plus beau moment a été le match contre métro en coupe à Antony. Match qui s'est terminé sur un score de 0-0 (ici, il se trompe sur le score 2-2), puis prolongation et tirs au but. Ce jour là, beaucoup d'absents, mais nous avions été très solidaires. Et le moins bon, je dirais mes différentes blessures qui se sont présentées dans notre mauvaise période entre février et juin. De plus, durant toute cette période, nous avons connu de nombreuses désillusion tant au niveau des résultats que du comportement général.

AT : Comment juges-tu la progression de l'équipe depuis tes grands débuts et quel est ton meilleur souvenir ?

NG : Je crois qu'on a bien progressé ces dernières années en "professionnalisant" un peu nos entrainements. Bravo à toi Stéphane. (De légères rougeurs apparaissent sur le visage de l’intéressé) L'apport de nouveaux bons joueurs s'intégrant parfaitement sur tous les plans (jeu, état d'esprit...) n'y est pas anodin non plus. Et je crois qu'un collectif qui s'entend bien marche toujours. On attend toujours la deuxième partie de la question ! Bref, soit il n’a pas de meilleur souvenir, soit c’est le début d’Alzheimer

AT : Quel est ton avis/sentiment par rapport au groupe ?

FH : Le groupe est de qualité, avec une bonne ambiance (buvette.....),  de bonnes individualités. Il reste maintenant à ce que la mayonnaise prenne pour que nous puissions avoir une vraie identité de jeu sur tous les matchs.

NG : On a pleins de nouvelles recrues prometteuses et jeunes J mais je reste prudent et je ne suis pas comme certains qui s'enflamment chaque début de saison :). Attendons le mois de Novembre

AT : Quelles est/sont tes motivations pour cette nouvelle saison ?

FH : Pour cette nouvelle saison, je souhaite tout simplement faire une bonne préparation, repartir sur de nouvelles bases, et pouvoir allier plaisir et objectifs personnels comme de bonnes prestations, des buts, des passes décisives ... tout simplement apporter ma pierre à l'édifice pour que cette saison soit une bonne saison.

NG : Comme d'habitude gagner le maximum de matchs et si possible en proposant un jeu où tout le monde prend plaisir.
Et comme tout bon attaquant qui se respecte marquer toujours plus de buts, si possible spectaculaires et/ou décisifs 
J

AT : Un prono sur le classement en fin de saison ?

FH : Cette saison, je nous vois bien arriver 2ème en embuscade du 1er.

NG : Dans les trois premiers

AT : Un message à faire passer ?

FH : Mon message est simple, que l'on fasse une bonne saison, que l'ambiance d'après match soit la même que l'année précédente et qu'elle soit même présente pendant les matchs. Et que nous allions loin en coupe, avec des buts, du spectacle.  Je dirais que nous prenions tous du plaisir à jouer ensemble.

NG : Sur le terrain, on s'encourage, on s'entraide, on se bat, on fait les efforts pour le copain.

Pour finir, deux questions dédiées à notre Nesto national :

AT : Heureux de faire partie du groupe des gars avec un léger handicap capillaire ?

NG : Vas chier tête a coco. Vous aurez tous compris qui était l’intervieweur !

AT : C’est quoi ta relation avec le chiffre 7 ?

NG : A l’origine, je n'ai pas de relation particulière avec le 7. Des grands footballeurs, que j'affectionne, ont porté ou portent ce numéro (Garrincha, Bechkam, Cantona, Chevtchenko, Best, Figo, Raul, Di Maria, C. Ronaldo...) même si je le reconnais que jusqu'à la fin des années 80 j'admire plus le 10. C'est l'époque où on joue avec un vrai 10, chaque grande sélection a son style de jeu propre et il se trouve que c'est toujours le 10 qui est meilleur joueur, capitaine de sélection, charismatique....
Le premier mondial que je regarde est Mexico 1986 avec le paroxysme de la star planétaire qu'est Maradona.
J'ai donc appris à aimer ce numéro surtout qu'en regardant de plus près on lui prête des significations, des symbolismes et ce depuis la nuit des temps. Il fera référence à plusieurs sites internet sur le sujet mais nous avons volontairement choisi de ne pas divulguer les sources 
J

 

Thierry HUTIN et Stéphane MASSON

Commentaires

Aucun événement

+