ATSCAF Yvelines : site officiel du club de foot de VERSAILLES - footeo

Interview du Mois : Fred "Pastore" Eleaume (1ère partie)

1 octobre 2014 - 08:55

Bonjour,

Fred s'est prêté au jeu des questions réponses avant et après le match de Finances 92...

Première partie aujourd'hui :

Alors Fred comme les autres avant toi, peux-tu te présenter à tes coéquipiers ??

Attention, je vais faire aussi long, voire plus que “tet a coco” (Ernesto)!

  Marié, deux enfants (big up à Al Bundy!), instit à Trappes dans une école que j’affectionne et amateur de football depuis tout petit. Tout a commencé avec les copains du quartier avec lesquels on jouait chaque week end et après l’école, en bas de mon immeuble sur une petite parcelle d’herbe qui faisait notre bonheur et à une époque où nos idoles étaient Zico, Socrates, Rocheteau, Platini, Maradona, Lineker et j’en passe. Préférant le football loisir, mon passage au Racing Club de Versailles fut éphémère (une saison en poussin 2 avec quelques matchs en poussin 1) mais me permit de croiser la route d’un certain Amara Simba qui jouait alors sa dernière saison chez les Seniors avant de rallier le PSG et de marquer la mémoire des moins jeunes sur des bicyclettes qui lui permettait de remporter le top but de téléfoot.   C’est au lycée que je fais la rencontre d’une belle bande de potes, devenus pour certains des amis, que le football va à nouveau rythmer mes week-end avec des parties endiablées le vendredi soir en futsal ( à HEC), les dimanches après-midi à Vélizy sur un stabi, puis le dimanche matin avec les potes d’un certain Ernesto, vieille et bonne connaissance des années collège. Bref la belle époque, où l’on jouait sans s’échauffer et sans se blesser...   Puis, il y a 20 ans (le coup de massue!) un certain Momo, ancien du quartier Richard-Mique à Versailles me propose de participer à un entrainement sur le terrain du stade des Chantiers avec une équipe corpo au nom curieux: “l’ascafe, l’astcaf...euh non l’ATSCAF dont j’ai oublié la signification du sigle. Pour planter le décor, imaginez un bac à sable avec un marronnier et deux cages. Curieusement ça me plait! Les joueurs ne sont plus tout jeunes mais l’ambiance est bonne et le coach de l’époque, un certain Stéphane Vié n’y est pas pour rien. Je redécouvre ainsi la vie d’un club de foot: les entrainements, les convocs et les matchs du samedi matin avec des maillots lourds et moches (jaunes et bleus), les débriefings d’après-match etc... Depuis, je suis resté fidèle même quand je ne jouais plus le samedi matin lors de mon service militaire ou lorsqu’il y avait école le samedi matin... C’est à ce moment là que mon poulain de l’époque, un certain Ernesto en a profité pour me subtiliser mon numéro 7. Pas très classe pour un mec qui fait référence à Garrincha et j’en passe!      - Pour commencer j'aimerais revenir sur l'un de tes faits marquants de ta brillante carrière chez nous, à savoir ton prix du chafouin de l'année obtenu brillamment lors de la saison 2012-2013 ??? Quel souvenir gardes-tu de cette distinction, en sachant que c'est la seule fois que ce prix a été décerné ??   Sacré Titi! Tu fais bien allusion au prix où nous étions en tête à tête et où une voix nous a départagé? Qu’est-ce que j’en ai pensé? J’aurais préféré me mettre en valeur autrement, mais on ne se refait pas et je me dis qu’heureusement que ce prix n’existait pas auparavant...   Ce que notre ami Fred oublie de vous dire concernant cette distinction, c'est qu'il a quand même mené sa propre campagne afin que ce soit moi et non lui qui obtienne le prix du chafouin... On s'en fout Titi, les questions, les questions...     - Sinon sur un plan personnel, comment as-tu vécu la préparation de ce début de saison et comment te sens pour les grands débuts en championnat ???   Comme chaque début de saison, c’est un réel plaisir de retrouver les copains, de découvrir de nouveaux partenaires, de retaper dans la balle et d’affronter les côtes de la forêt de Porchefontaine de notre Loïc qui cette année annonce la couleur par un mail expliquant au préalable le parcours sur du papier millimétré... N’est pas geek qui veut!   Les nouveaux vont indéniablement apporter un plus à l’équipe et semblent déjà concernés et investis dans le club, ce qui est de bonne augure pour l’équipe.   Pour ma part, les côtes de Loïc et mes 38 ans ne sont surement pas étrangers à cela, mais une douleur au genou me gâche ce début de saison mais va me permettre de rencontrer le célèbre Docteur Tamalet, marabout de notre voleur de numéro 7!      - On rentre dans le vif du sujet, début du championnat contre une formation difficile, 1 seule victoire sur les 3 derniers matchs, comment te sens-tu et surtout comment appréhendes-tu ce match ???   Etant à mon tour “un ancien”, j’ai eu l’occasion de rencontrer l’équipe de Finances 92 à plusieurs reprises. Il s’agit d’une équipe physique composée, comme nous, d’anciens qui ont encore du ballon. Je pense qu’ils sont à notre portée et je vois bien une courte victoire même si notre effectif aura besoin de plusieurs matchs pour trouver des automatismes, surtout derrière où seulement un élément sur quatre de la saison dernière sera aligné.      - Dernière question : je crois que tu vas faire ton 5ème match environ en tant que latéral gauche, comment le vis-tu ??? Est-ce que tu penses que tu finiras à ce poste là ???   C’est vrai qu’à la base, j’ai toujours jouer au milieu et que j’aime jouer dans l’axe (même si on m’a souvent aligné milieu gauche), mais cette année, ayant découvert et apprécié ce poste à quelques reprises la saison dernière, je me mets à la disposition du coach en tant qu’arrière gauche, poste auquel il faut que j’apprenne!   Et croisons les doigts pour le genou!!!     Fin de la première partie, la seconde partie relative au match de cette interview sera en ligne demain      

Commentaires

Aucun événement

+