ATSCAF Yvelines : site officiel du club de foot de VERSAILLES - footeo

Interview du mois : Ici, c'est PARIS !

9 octobre 2015 - 10:02

Bonjour à tous,

Effectivement, le mois de septembre fut pauvre en événement mais ce début Octobre est l'occasion de rattraper le retard.

Après la découverte du petit nouveau Benoit, voici l'interview d'un autre joueur qui nous a rejoint l'année dernière et qui est depuis très bien intégré au collectif. Il a même une chanson à son nom depuis une certaine soirée au Center Parcs.

Je vous laisse maintenant découvrir un vrai titi parisien, Antoine !

Stéphane Masson.

Interview Antoine DAGA (le 09/10/2015)

Q1 : La question obligatoire : Présentation (Perso, Foot, etc.)

Antoine, Tonio, Toun, inho, 32 ans, marié, habite à Garches (92), Directeur de Création dans la Pub.

Né à Paris 14e, un vrai titi parisien, déménage très vite dans le 78 à Saint-Germain … de la Grange. Fait ses classe dans la « street » avec ballon en mousse jaune et blouson en guise de poteau. Je signe ma 1ère licence au Racing Club de Neauphle 78 à l’âge de 7 ans, très vite rejoins par un certain Nicolas Gauthier qui déjà dans sa plus tendre enfance s’obstiner comme Kevin Trapp à marquer des buts, alors que visiblement ce n’était pas le futur Batistuta, mais qu’importe il a persévéré et heureusement ;-) Entre les partie de foot le weekend sur le terrain de hand de l’école primaire, et les matchs en club, on a martyrisé quelques défenses !

Vient ensuite les 1ères blessures en Sénior, et là tout y passe, ménisque, ligament latéral, croisés, cheville, et même double fracture avant-bras, bref Abou Diaby à côté, c’est un roc !

Hormis quelques infidélités, Paris 15, Levallois (PH), j’ai évolué principalement au RCN 78, niveau 1ère div, Excellence en Senior et CDM.

Et puisque j’ai remarqué que dans cette rubrique il y avait toujours une anecdote où la modestie était mise de côté, bref on doit se la raconter. Aussi je crois bien être le seul parmi tous mes coéquipiers à avoir eu la chance de m’entrainer 2 étés de suite avec des jeunes de la Masia, et du centre de formation du Real, lors de stage organisés par PUMA dans le sud de Londres, non loin de Brighton, par des ex-internationaux gallois, écossais, et anglais. Hormis la bouffe dégueulasse, j’en garde un très bon souvenir (ces terrains anglais, de vrais billards !), superbe expérience en tout cas.

Q2 : Comment es tu arrivé a l’ATSCAF78 ?

Malgré les blessures à répétition je ne souhaitais pas me contenter d’un Urban foot de temps en temps, et Nico puis Denis m’ont parlé de l’ATSCAF.

Et pour être honnête j’ai été agréablement surpris par le niveau, aussi bien physique que technique dès les premiers entraînements. Et puis que serait l’ATSCAF sans son ambiance et ses apéros légendaires ;-)

Dans ces conditions il était difficile pour moi de ne pas tenter l’expérience.

Q3 : Déjà une saison parmi nous, c’est quoi ton sentiment par rapport au groupe ?

Comme je le dis plus haut j’ai été tout de suite surpris par le niveau physique mais également technique. On a de très bon joueurs, et surtout des mecs super avec une bonne mentalité. Ce n’est pas juste un groupe de foot, c’est vraiment une bande de potes, et ça c’est top.

Q4 : D’un point de vue perso, quels sont tes objectifs pour la saison 2015/2016 ?

Enchaîner les matchs, afin d’être plus compétitif, être plus décisif, et surtout continuer à prendre du plaisir.

On est tous là dans cette optique, et j’ai l’impression que c’est encore plus vrai à l’ATSCAF. « football champagne, football plaisir, c’est L’Equipe du Dim »… euh l’ATSCAF.

Q5 : Le classement de l’ATSCAF78 en fin de saison, c’est quoi ?

Le podium est plus qu’un objectif réaliste à mon sens, le groupe est compétitif et avec l’arrivée de nouveau joueur comme Benoit qui réussit pour l’instant un début de saison remarquable, j’espère qu’on pourra même aller titiller les 2 de devant.

En tout cas je suis assez optimiste.

Q6 : Au lendemain d’une SPLENDIDE victoire de Paris, toi qui est abonné au parc, c’est quoi ton plus beau souvenir d’un match du PSG ?

Tu vas regretter de m’avoir branché sur Paris !

Je vais avoir du mal à ressortir un moment en particulier, entre les dribbles chaloupés de mister George, la classe de Rai, Roni l’artiste, le sorcier nigérien JayJay, l’aigle des Açores …

Je repense aussi à ce match, saison 2004-2005, Paris reçoit le FC Porto en Champions League, tenant du titre, et ce soir-là un joueur s’est révélé aux yeux de tous les amoureux du ballon rond, ce joueur c’est Charles Edouard Coridon. Sur un centre de Stéphane Pichot côté droit, notre Charly tente et réussi un coup du scorpion qui laisse le pauvre Victor Baia impuissant. Le public n’en revient pas. Bon j’en rajoute un peu, c’est vrai, c’était surtout improbable !

Je peux évoquer aussi cette Finale de CDF 2006 au Stade de France oùVikash Dhorasoo marque sur une frappe de 25 m où Barthez ne peut rien, dans un stade en fusion ! (oui, oui ! on parle bien du Stade de France, c’est une sacrée performance hein !) J’étais derrière le but, un grand moment.

Plus récemment, mon gros kiffe, je le doit à PASTORE.

Match aller de Champions League, on mène 2-1 contre Chelsea, on joue les arrêts de jeu, et là festival près du poteau de corner, il enrhume 3 joueurs, avant d’effacer Lampard d’un double contact et crucifier un piètre Cech (elle était facile celle-là) d’une frappe au premier poteau. Javierrrrr! Pastoreeeee! Javierrrr! Pastoreeeee! Javierrrrr! Pastoreeeee! MAGIQUE.

Quand t’as connu des mecs comme Sergueï Semak en 10 au PSG, crois-moi, Javier c’est du velour. Comme dirais Omar Da Fonseca, « Maille c’est pas possible, il lui fait l’amour o ballon ou quoi ?! »

Q7 : DAGA, DAGA, DAGA, d’où sort cette chanson ;-)

Un weekend Center Parc, après un 1er apéro, 36 descentes de la « rivières sauvage », 48 « structures !!!» des Rodriguez père et fils dont un qui y laissera son cul ou plutôt son short de bain, un 2e apéro, un bbq festif, un 3e apéro, une victoire de Paris en CDF contre les Corses, une soirée alcoolisée qui dégénère (je sais pas pourquoi je précise ;-) Man (retrouvé sous un lit) et son acolyte/alcoolique Flo qui se lancent dans un chant tribal, et c’est parti …

Au moins j’ai évité la chanson de gitan, Charles si tu nous lis ;-)

Q8 : Enfin, as-tu un message a faire passer ?

Allez Paris !!!

 

Mais j’adore aussi les Antilles !!!

 

Pour ma part : J'ADORE ! > Stéphane Masson

Commentaires

Carles Zit-Zitoun 14 octobre 2015 14:40

Oui je lis ! ;) Des bisous à tous !!

Staff
Thierry Hutin
Thierry Hutin 9 octobre 2015 14:16

Mouais finalement c'était sympa à lire... Stéphane Pichon a joué au PSG, oh my god ;-)

Ernesto Gomes 9 octobre 2015 13:55

Elle sort d'où cette photo?

Aucun événement

+