ATSCAF Yvelines : site officiel du club de foot de VERSAILLES - footeo

Retour sur un énième naufrage

7 novembre 2016 - 13:58

Pour Nesto, cela s'appelle la douloureuse... Si certains seraient journalistes à l'Equipe, j'imagine bien le titre "L'atscaf 78 ou Docteur Jekyll et Mister Hide"...

On va revenir une semaine plutôt, fin du match, victoire 1-0 contre Orange Issy 4, petite remarque de Saïd me faisant remarquer que si nous avions été 14, on aurait plus facilement remporté ce match... Je tempère aussitôt la réaction de notre nouveau supersub en lui disant "pas forcément", Seb Lorée présent, rajoutera qu'à 11 on est beaucoup plus solidaire car dans nos têtes, on est déjà en mode guerrier...

Je pense que samedi Supersub Saïd a pu constater que nos propos n'étaient pas dénués de bon sens...

Alors que dire :

Nous avions la possibilité sur cette rencontre de prendre la première place du classement. Lorsque l'on voit notre début de saison, cela n'aurait peut-être pas été mérité mais cela aurait pu nous aider à avancer et surtout concrétiser le superbe travail réalisé une semaine plus tôt...

Bien entendu, j'ai encore du bricoler Jay, qui se retrouve dans les buts, Denis latéral droit... Bien entendu l'arbitre ne nous a pas aider, faute non sifflée sur le premier but, et un pénalty généreux sifflé contre nous. Mais ce n'est pas en se plaignant des faits de jeu, du terrain digne d'Olive et Tom que l'on va progresser... Si la semaine précédente nous avons été comme des chiens, courageux, volontaire et collectivement parfait, samedi, aura été tout le contraire... Le but que nous prenons sur pénalty résume bien la situation... On ne va pas se mentir, on a été défaillant dans tout les domaines... Sur les 90 minutes, il y a 15 minutes que l'on peut considérer acceptable. 

Le fond de jeu, on a pas réussi à faire vivre le ballon, collectivement à part le premier quart d'heure de la seconde mi-temps on y était pas. Mais bon le plus contrariant c'est de constater que si on ne peut pas gagner un match, on arrive pas à tenir un score. On revient deux fois au score, on prend même l'avantage et au final on perd ce match...

Il va vraiment falloir repartir collectivement parlant :

- Réapprendre à jouer avec mes partenaires

- Réapprendre à communiquer avec mes coéquipiers

- Réapprendre à faire confiance à ses camarades de jeu

- Lorsque l'on est mené, s'appuyer sur le collectif plutôt que de la jouer perso...

Tout est dit, maintenant challenge pour la fin de l'année 2016 : Finir invaincu les 5 matchs qui nous attendent.

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

+