ATSCAF Yvelines : site officiel du club de foot de VERSAILLES - footeo

Loi 5 : L'arbitre

Loi n°5 : L'arbitre

ARBITRE

Autorité de l’arbitre

 Un match se dispute sous le contrôle d’un arbitre disposant de toute l’autorité nécessaire pour veiller à l’application des Lois du Jeu.

Pouvoirs et devoirs

 L’arbitre :

 veille à l’application des Lois du Jeu ;

  • contrôle le match en collaboration avec les arbitres assistants et, le cas échéant, avec le quatrième officiel ;
  • s’assure que chaque ballon utilisé satisfait aux exigences de la Loi 2 ;
  • s’assure que l’équipement des joueurs satisfait aux exigences de la Loi 4 ;
  • remplit la fonction de chronométreur et consigne par écrit les événements du match;
  • décide à chaque infraction aux Lois du Jeu d’arrêter le jeu, de suspendre le match ou de l’arrêter définitivement ;
  • décide d’arrêter le jeu, de suspendre le match ou de l’arrêter définitivement en raison d’une quelconque interférence extérieure ;
  • arrête le match s’il considère qu’un joueur est sérieusement blessé, et s’assure que le joueur est transporté hors du terrain de jeu. Un joueur blessé ne peut retourner sur le terrain qu’une fois que le match a repris ;
  • laisse le jeu se poursuivre si, à son avis, un joueur n’est que légèrement blessé ;
  • fait en sorte que tout joueur présentant un saignement quitte le terrain. Le joueur ne pourra y revenir que sur un signe de l’arbitre après que celui-ci s’est assuré que le saignement s’est arrêté ;
  • laisse le jeu se poursuivre si l’équipe contre laquelle une faute a été commise se retrouve néanmoins en situation avantageuse, et sanctionne la faute commise initialement si l’avantage escompté n’intervient pas ;
  • sanctionne la faute la plus grave quand un joueur commet simultanément plusieurs fautes ;
  • prend des mesures disciplinaires à l’encontre de tout joueur ayant commis une faute passible d’avertissement ou d’exclusion. Il n’est pas tenu d’infliger le carton immédiatement mais doit le faire lors du prochain arrêt de jeu ;
  • prend des mesures à l’encontre des officiels de l’équipe qui n’ont pas un comportement responsable et, à sa discrétion, expulse ceux-ci du terrain et de ses abords immédiats ;
  • intervient sur indication des arbitres assistants en ce qui concerne les incidents qu’il n’a pas pu constater lui-même ;
  • fait en sorte qu’aucune personne non autorisée ne pénètre sur le terrain de jeu ;
  • donne le signal de la reprise du match après une interruption du jeu ;
  • remet aux autorités compétentes un rapport consignant les informations relatives à toute mesure disciplinaire qu’il a prise à l’encontre des joueurs et/ou d’officiels, ainsi que tout autre incident survenu avant, pendant ou après le match.

 Décisions de l’arbitre

 Les décisions de l’arbitre sur des faits en relation avec le jeu sont sans appel, y compris la validation d’un but et le résultat du match.


L’arbitre ne peut revenir sur une décision que s’il réalise que celle-ci n’est pas la bonne ou, à sa discrétion, après avoir consulté un arbitre assistant ou le quatrième officiel, le tout sous réserve que le jeu n’ait pas repris ou que le match ne soit pas terminé.

Décisions de l’International Football Association Board

 Décision 1

L’arbitre (ou, le cas échéant, un arbitre assistant ou le quatrième officiel) ne peut être tenu pour responsable d’aucune blessure d’un joueur, officiel ou spectateur, d’aucun dégât matériel, quel qu’il soit, d’aucun préjudice causé à une personne physique, à un club, à une entreprise, à une association ou à tout autre organisme et qui soit imputé ou puisse être imputé à une décision prise conformément aux Lois du Jeu ou aux procédures normales requises pour organiser un match, le disputer ou le contrôler.

Il peut s’agir de :

 

  • la décision de permettre ou d’interdire le déroulement du match en raison de l’état du terrain et de ses abords ou en raison des conditions météorologiques ;
  • la décision d’arrêter le match définitivement pour quelque raison que ce soit ;
  • la décision relative à la conformité de l’équipement du terrain et du ballon utilisé pour le match ;
  • la décision d’interrompre ou non le match en raison de l’intervention de spectateurs ou de tout problème survenu dans les zones réservées aux spectateurs ;
  • la décision d’interrompre ou non le match afin de permettre le transport d’un joueur blessé hors du terrain de jeu pour être soigné ;
  • la décision d’exiger avec insistance le transport d’un joueur blessé hors du terrain de jeu pour être soigné ;
  • la décision de permettre ou d’interdire à un joueur de porter certains accessoires ou équipements ;
  • la décision (pour autant qu’elle soit de son ressort) de permettre ou d’interdire à quelque personne que ce soit (y compris aux officiels des équipes ou du stade, aux agents de la sécurité, aux photographes ou aux autres représentants des médias) de se tenir à proximité du terrain de jeu ;
  • toute autre décision que l’arbitre peut prendre conformément aux Lois du Jeu ou conformément à ses obligations telles qu’elles sont définies dans les règlements et prescriptions de la FIFA, des confédérations, des associations membres ou des ligues sous la responsabilité desquelles se dispute le match.

 Décision 2

Dans les tournois et compétitions pour lesquels est désigné un quatrième officiel, le rôle et les obligations de ce dernier doivent être en conformité avec les directives approuvées par l’IFAB et contenues dans ce livret.

Aucun événement

+